Pourquoi, quand et comment mettre à jour WordPress ?

2 décembre 2019
Marie

Voilà ! Votre blog ou le site Internet de votre entreprise, réalisé sous WordPress, est en ligne ! Une bonne chose de faite ! Tel un marathon, vous avez tout donné pour sa conception ! Vous vous dites que vous avez au moins les 5 prochaines années pour récupérer. Mais que nenni ! Reprenez votre souffle et on poursuit ! (Courage, je suis avec vous !)

Shining Car Wash GIF by Off The Jacks - Find & Share on GIPHY

En effet, fatigué de courir, vous avez acquis une voiture neuve. Vous en êtes fier.e et souhaitez la conserver le plus longtemps possible. Vous l’emmenez en révision, suivez strictement le carnet d’entretien et malgré tout ça, à la longue, des réparations sont nécessaires.

Votre site WordPress est votre voiture ! Il nécessite que vous le bichonniez si vous souhaitez qu’il vous accompagne durablement. Entretenez-le et réparez-le !

Pourquoi mettre à jour WordPress et ses extensions ?

Votre site fonctionne parfaitement, pourquoi donc le mettre à jour ? Il existe 3 raisons principales que je vous laisse découvrir ci-dessous.

Sécurité

Selon une étude, 34,5% des sites Web dans le monde sont créés avec WordPress (oui ! oui ! quasi 1 sur 3 ! Je sais c’est énorme !), ce qui lui confère d’être le leader des CMS avec 61.2% des parts du marché. Joomla se positionne en seconde place avec seulement 2,8% de sites créés dans le monde (non, ceci n’est pas une erreur de frappe !). Bref, WordPress est loin devant, et de très loin.

Mais ce succès attire de nombreux malins (rire diabolique) qui cherchent les failles de ce géant et s’y engouffrent sournoisement causant de nombreux dégâts.

Même si le nombre est à la baisse, en 2018, 36,7% des sites WordPress piratés ont pu l’être par manque de mises à jour.

Bref, vous l’aurez compris, mettre à jour votre site WordPress va vous préserver de certaines mésaventures. Ne faites pas comme les 43.1% de sites qui utilisent encore des versions antérieures à WordPress 5.0.

Corriger les failles de sécurité WordPress en installant les mises à jour et celles de vos extensions. Comme disait Gandhalf, un grand magicien gris devenu blanc (un peu comme Mickael Jackson) : Vous ne passerez pas !

via GIPHY

Nouvelles fonctionnalités

WordPress propose régulièrement des mises à jour. Un petit tour par ici et vous verrez par vous-même ! Oui c’est énorme ! WordPress est en constante évolution.

Parmi cette liste, on distingue 2 types de mises à jour : les mises à jour mineures et les mises à jour majeures.

Ces dernières sont indiquées en gris et apportent généralement de nouvelles fonctionnalités à WordPress afin d’améliorer votre expérience utilisateur.

La dernière, et non des moindres, la version de WordPress 5.0 a introduit le nouvel éditeur de Gutenberg offrant d'avantage de flexibilité dans la mise en forme du contenu de vos pages et articles (d’ailleurs si vous utilisez encore une version de WordPress antérieure - bouh c’est pas bien, mais vous le découvrez – je vous invite à lire cet article pour découvrir l’éditeur Gutenberg).

Un peu comme à Noël, mettre à jour WordPress c’est aussi profiter de nouveaux jouets 😉

Correctifs

Parce que l’erreur est humaine (oui, il y a de vrais gens derrière WordPress. Quoique… un développeur est-il considéré comme une personne à part entière ? Ceci fera peut-être l’objet d’un futur article :p), il peut parfois avoir quelques bugs. Les mises à jour permettent de les corriger. Mais pas que… elles permettent aussi d’optimiser le code, d’accroître la compatibilité entre vos plugins

Economie

Mettre à jour votre site WordPress peut vous faire économiser du temps et de l’argent ! (N’exagérez tout de même pas, vous n’allez pas devenir millionnaire sinon je ne serai pas là en train de vous écrire !).
Comment ? Prenez quelques instants pour imaginer les conséquences d’un site piraté, indisponible ou qui présente un dysfonctionnement ?

Vos visiteurs pourraient penser que vous n’existez plus, le site n’étant plus accessible. Ils pourraient aussi croire que votre société et vos services manquent de sérieux car le site ne fonctionne pas correctement. Vous pourriez perdre du chiffre d’affaires si vous faites de la vente en ligne.
Outre la perte de notoriété ou financière à laquelle vous vous exposez, cela risque de vous coûter du temps et de l’argent pour le remettre en fonction, et beaucoup plus que si vous aviez fait les mises à jour régulièrement !

Donc, promettez-moi désormais de mettre à jour WordPress ! Je veux entendre un OUI madame (s’il vous plait).

Quand mettre à jour son site WordPress ?

Nous avons vu que des mises à jour il y a en a très souvent. Je vous conseille de les effectuer au minima une fois par mois.
Pourquoi ? Tout simplement que si vous tardez, tardez, tardez, tardez, tardez, tardez, tardez, tardez, tardez, tardez, tardez, tardez, tardez, tardez et que vous êtes dans les 3.5% à encore utiliser WordPress 3, vous allez rencontrer de grandes difficultés voir être dans l’impossibilité de migrer votre site. Une refonte totale sera sans doute plus judicieuse.

Je pousse l’exemple à l’extrême, mais vous l’aurez compris, mettre à jour régulièrement votre site Internet vous fera sans doute économiser du temps et de l’argent (je pense à votre portefeuille).

Pour faire les mises à jour, vous devez…

1. Vérifier les prérequis

Avant de vous lancer, vérifiez la compatibilité de vos plugins et les performances de votre hébergement. Par exemple, devez-vous mettre à jour votre version de PHP ou de MySQL ?

2. Faire une sauvegarde

Une mise à jour n’est jamais sans risque. Prévoyez de faire une sauvegarde complète de votre site (fichiers + base de données). Vous trouverez dans le catalogue WP, diverses extensions d’aide à la sauvegarde qui vous accompagneront dans cette tâche.

3. Installer un environnement de test

Vous êtes à l’aise avec l’environnement Web ? Créez une copie de votre site afin de tester le déploiement des mises à jour. Ainsi votre site en production sera toujours disponible dans le cas où (chut, on ne dit rien…).

4. Lancer les mises à jour

C’est parti ! Fermez les yeux et cliquez sur mettre à jour. Je vous conseille de faire la mise à jour des extensions en premier lieu, une à une. De vérifier entre chaque, le bon fonctionnement de votre site aussi bien du côté de la console d’administration que du côté du site public.

Les mises à jour des extensions effectuées, faites THE mise à jour de WordPress.

5. Ok or not ?

Vous pouvez rouvrir les yeux ! Tout s’est bien passé, félicitations, respirez de nouveau et vous voilà tranquille quelques jours ou semaines.

Tout est cassé ? Pas de panique, utilisez votre sauvegarde pour remettre votre site comme à son origine et étudiez quelles extensions peut être à l’origine de ce bug.

Je vous ai donné ici quelques pistes mais si vous n’êtes pas à l’aise avec tout ce côté technique, sachez que nous proposons des contrats de maintenance au mois, au trimestre ou annuel pour vos sites WordPress. Vous vous occupez de rien, on s’occupe de tout !
Contactez-nous pour plus d’information.

Une question ?