Data Studio : les 10 bonnes raisons de l’utiliser

12 novembre 2019
Cassandra

Data Studio, qu’est-ce que c’est ? 

Pour les marketeux, la data c’est de l’or ! Et nous ne le dirons jamais assez : récolter des données c’est bien, les analyser c’est mieux. C’est indispensable dans votre stratégie digitale. La data que vous récoltez est essentielle pour comprendre vos clients, leurs besoins et leurs freins, mais surtout votre business et ses tendances.

Exit les tableaux Excel et les graphiques compliqués à mettre à jour. Si vous êtes comme moi et que vous détestez ça (🙈), cet article est fait pour vous. Et depuis 2016, la renaissance est arrivée : Data Studio !

Data studio permet de visualiser de manière attractive vos données récoltées sur votre site web, votre application, votre borne digitale via Google Analytics, Google Ads, Youtube, Bing… pour vous concentrer sur l’essentiel ! 

À quoi sert Data Studio ? 

Notre ami D.S vous sera grandement utile si vous devez faire des reportings de statistiques à votre boss, votre client ou vos collègues. 

Le principe même de cet outil que nous affectionnons particulièrement à l’Agence SW, c’est la mise à jour en temps réel des données. Vous souhaitez analyser vos données du 10 au 15 octobre ? Pas de soucis, vous mettez à jour votre plage de dates et… tadam : tout est à jour, automatiquement !

Vous vous dite, oui mais sur Excel c’est possible aussi ? Et bien, oui, mais c’est plus simple et surtout moins chronophage

Nos 10 bonnes raisons d’utiliser Data Studio 

1. La gratuité 

Ce puissant outil est gratuit ! Oui, vous avez bien entendu ! Les seules conditions pour utiliser Google Data Studio, c’est d’avoir un compte Google, soit une adresse gmail. Que l’on soit professionnel ou particulier, c’est gratuit. (Et ça, c’est quand même cool non ?)

2. La facilité d’utilisation

L’ergonomie de l’interface est très facile à prendre en main. À la manière de Powerpoint, vous pourrez facilement créer vos pages et y insérer vos images, logos, texte et formes. 

3. L’automatisation 

Automatiser la mise à jour de vos données se fait en deux clics avec Data Studio… Et comme dit le dicton, « le temps, c’est de l’argent » ! 😉
Ce que nous aimons particulièrement dans cet outil, c’est de pouvoir se concentrer non plus sur la forme mais sur l’analyse. 

4. De nombreux connecteurs

D.S vous permet d’ajouter de nombreux connecteurs (comprenez « sources de données) tels que Google Ads, Google Analytics, Search Console, Amazon Ads, Youtube, Bing et bien d’autres : autant de connecteurs que de possibilités ! Vous pourrez également connecter des fichiers CSV exportés depuis votre ordinateur mais aussi depuis Google Sheets

Pour aller plus loin, à l’Agence, nous avons voulu tester les connecteurs d’application tiers, comme Supermetrics pour associer à nos rapports les données issues des réseaux sociaux comme Facebook, Instagram et Twitter. Cependant, le connecteur Supermetrics devient payant au bout de 14 jours, vous ne pourrez donc pas continuer à mettre à jour votre rapport datastudio après cette période d'essai.
Et oui, si Google Data Studio vous permet d’associer de nombreuses sources de données à votre rapport, en revanche, les réseaux sociaux, ce n’est pas encore pour maintenant. Mis à part les connecteurs d'applications tiers, il n'existe pas encore de connecteur "directs" pour vos réseaux sociaux préférés.
L’une des solutions serait donc de passer par un Google Sheet pour intégrer les réseaux sociaux à votre rapport.

5. L’adaptabilité 

Data Studio s’adapte à votre image… en vous laissant carte blanche ! Google n’impose pas sa marque et vous laisse libre d’imaginer le reporting de vos rêves. Vous démarrez d’une feuille blanche, vous pouvez y ajouter des formes (ronds, carrés), des images, votre logo et des tableaux. Vous pourrez facilement adapter votre rapport à votre charte graphique.

6. Le côté illimité 

Quelle différence avec les reportings personnalisés sur Google Analytics ? Tout simplement : le nombre de widget que l’on peut ajouter ! Effectivement, sur Data Studio, vous pouvez ajouter autant que vous voulez de connecteurs (ou sources de données) à votre rapport, et cela, sur plusieurs pages ! 

7. Le partage du reporting

fonction partage datastudio

À la manière des autres outils Google, et si vous utiliser Google Drive, le principe reste le même : ajouter simplement une adresse e-mail Google et partager le rapport à l’aide d’un lien ou d’une invitation. Depuis quelques mois, Google Data Studio nous donne la possibilité de planifier l’envoi du rapport par e-mail

8. La portabilité 

Où que vous soyez, vous pouvez emporter votre Data Studio avec vous et travailler dessus depuis n’importe quel appareil : smartphone, tablette et ordinateur ! Plutôt pratique non ? 

9. Un export PDF désormais possible ! 

Le but d’un rapport sous Data Studio réside dans le fait d’être consulté en ligne, mais vous pouvez tout aussi bien les exporter en PDF via l’extension Chrome «Google Data Studio PDF Export» qui vous simplifiera la vie. Sinon, vous avez toujours votre option de navigateur : "imprimer en PDF”. 

10. L’interactivité 

Si vous, votre boss ou votre client décide de consulter le rapport dans sa version pdf, c’est bien dommage. En effet, dans D.S, si vous passez en mode « vue », et si vous survolez vos graphismes et camemberts, d’autres datas seront accessibles et interactive !

interactivité datastudio

Et vous, avez-vous déjà eu l'occasion d'utiliser Data Studio ?

Une question ?